Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : Prune Victor
  • Prune Victor
  • : P.S. PRUNE est le blog de Prune Victor. Insolent, licencieux, torturé, amoureux, tendre, colérique, décapant, corrosif et en ligne(s)
  • Contact

VENTS CONTRAIRES.NET

 

Et les textes chez Vents Contraires, la revue collaborative du Théatre du Rond Point

images-1

Recherche

ANGOISSE ...

Par un coeur que la dent d'aucun crime ne blesse, 
Je fuis, pâle, défait, hanté par mon linceul, 
Ayant peur de mourir lorsque je couche seul.

Mallarmé


Notre devoir n'est pas de nous débarrasser du fou, mais de débarrasser le fou de sa folie. 

Si nous commencions ? 

Albert LONDRES

Chez les fous

(ed. Arléa)

14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 15:14

Aurélie de Faucamberge tint salon de 1915 à 1948 (année de son décès) au 20 rue du Printemps, dans le XVIIe arrondissement de Paris. Se consacrant à l’aide et la défense de jeunes poètes, elle y recevait gens de lettres, d’arts et du monde.

Ainsi l’on pouvait y croiser, par exemple, Jean Cocteau, Max Jacob, Guillaume Apollinaire.

Elle avait pour époux Alfred Mortier, qui succéda à son sans doute regretté défunt premier mari, le peintre Cyrille Besset.

En 1924, elle publie un essai, ce qui n’est pas son seul ouvrage, Le Drame d’être deux, texte à quatre mains dont les deux autres se trouvent être celles de Han Ryner. Quant à l’élaboration de cet essai, elle la narre dans son journal, dont la Corne de Brume, dans son numéro 5 parue en octobre 2008, rapporte des extraits.

 

Femme de lettres, féministe, est-ce pour celui-ci ou celui-là de ses attributs qu’elle n’eut pas l’heur de plaire au misanthrope misogyne qu’était Paul Léautaud ? L’évidence en tout cas est qu’il ne la portait ni dans son cœur ni en haute estime. Aussi, lorsqu’il prit pour compagnie une oie, qui vint s’installer à Fontenay aux côtés des chiens, chats et autre guenon bien-aimés de l’écrivain, il donna au volatile le nom de celle dont il se moquait.

 

On en conclura aisément que Léautaud portait attention à l’esprit de l’oie.

 

 

url-8.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Prune Victor - dans REGARDS SUR ...
commenter cet article

commentaires